neuropsychologie

La neuropsychologie clinique : son champ d’intervention

Depuis peu, votre mémoire vous joue des tours ? Vous avez du mal à vous concentrer ? Mais vers qui vous tourner ? Un bilan neuropsychologique avec un neuropsychologue clinicien semble tout indiqué. Qu’est-ce que la neuropsychologie et quel est le champ d’intervention d’un neuropsychologue ? Quels sont les piliers de cette discipline ? Faisons le point sur cette discipline.

La neuropsychologie : définition

La neuropsychologie est issue d’une rencontre entre la psychologie, la psychiatrie et la neurologie. Cette branche de la psychologie clinique est une discipline scientifique apparue au XIXe siècle. Elle étudie les relations entre le comportement humain, plus exactement les capacités cognitives et le cerveau.

La neuropsychologie clinique s’intéresse aux pathologies cérébrales comme les tumeurs, les AVC, les traumatismes crâniens, ou encore les maladies neurodégénératives, mais également aux troubles neurodéveloppementaux comme l’autisme ainsi qu’aux processus d’adaptation cérébrale induits par la neuroplasticité.

Le neuropsychologue, quel est son champ d’intervention ?

Le neuropsychologue est un psychologue clinicien spécialisé dans les troubles neurologiques. Son travail consiste à évaluer des patients cérébro-lésés et à les prendre en charge. Ces lésions cérébrales affectent leurs fonctions cognitives et diminuent ainsi leur qualité de vie. On note par exemple des troubles de la mémoire (troubles mnésiques), ou de la parole.

Après avoir procédé à l’anamnèse, soit le recueil des éléments médicaux comme la présence de lésions cérébrales, le neuropsychologue clinicien évalue la situation cognitive du patient. Le neuropsychologue fait ensuite passer à son patient une série de tests psychométriques standardisés et normalisés. On compare ensuite les données recueillies avec celles d’un sujet sain.

Vient ensuite le temps de l’interprétation des données avant la restitution des résultats au patient. Les outils actuellement disponibles permettent aux neuropsychologues cliniciens de comprendre la nature des déficits observés et d’identifier les capacités cognitives préservées. Le praticien peut être amené à prescrire un travail de rééducation à son patient à la suite de ce bilan cognitif. Il peut également être amené à réaliser des expertises médico-légales dans le cadre juridique.

Les fonctions cognitives : de quoi s’agit-il ?

Les fonctions cognitives sont des capacités cérébrales nous permettant d’être en interaction avec notre environnement. Il s’agit de l’attention, de la perception ou de la gnosie, de la mémoire, de la motricité, du raisonnement ou des fonctions exécutives (inhibition, planification, prise de décision) et du langage. Il s’agit donc des composantes de la pensée humaine (la cognition).

Si les capacités intellectuelles dysfonctionnent, on parle alors de trouble cognitif comme la dyspraxie (trouble du mouvement). À noter que pour la mémoire, on note 5 systèmes interconnectés soit :

  • La mémoire de travail (à court terme),
  • La mémoire sémantique,
  • La mémoire épisodique,
  • La mémoire procédurale (atteinte en cas de maladie d’Alzheimer)
  • La mémoire perceptive relative aux modalités sensorielles.

Ces fonctions nous permettent d’interagir de manière adéquate avec les autres et notre environnement immédiat.

Le système cognitif : une structure en plusieurs étapes de traitement

Donald Broadbent a suggéré que le système cognitif serait structuré en plusieurs étapes de traitement. Il élabore à ce sujet le modèle du filtre attentionnel (1958, 1971). L’attention sélective permettrait ainsi d’éviter la surcharge du système global en agissant comme un filtre. Il permettrait ainsi la sélection des informations pertinentes et l’élimination des informations inutiles.

En quoi consiste un bilan neuropsychologique ?

Le bilan neuropsychologique comprend une batterie de tests normalisés et standardisés.

Ces derniers évaluent les fonctions cognitives de la personne, soit sa mémoire, son langage, son attention, sa concentration, son efficience intellectuelle, sa mémoire de travail (capacité à manipuler une information en mémoire), ses fonctions exécutives (capacités à s’organiser), ses fonctions visuo-spatiales (capacité à s’orienter et à se repérer) et sa cognition sociale (reconnaissance émotionnelle, théorie de l’esprit, empathie).

En cas de lésion cérébrale ou de trouble psychique, ces fonctions peuvent être altérées. Le neuropsychologue clinicien procède donc à un bilan, puis évalue les données et délivre ensuite ses résultats au patient lors d’un entretien de restitution.

Quelle patientèle est concernée par cette prise en charge ?

Cette spécialité s’adresse aux enfants et aux adolescents pour des difficultés scolaires importantes, des troubles neurodéveloppementaux, des troubles de l’apprentissage comme par exemple une dyslexie, une dyscalculie ou une dysgraphie, un TDAH soit un trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité, des troubles du comportement, des troubles de la communication (dysphasie), des troubles du Spectre de l’Autisme, des situation de Haut Potentiel Intellectuel, des troubles psychopathologiques comme l’anxiété, des troubles neurologiques (épilepsie…) ou encore des troubles de l’humeur.

Quant aux adultes et aux seniors, ils peuvent également consulter pour des troubles de la mémoire, de l’attention, de la concentration, un burn-out, des addictions, des séquelles suite à un AVC ou à un traumatisme crânien, un ralentissement intellectuel, une difficulté à trouver ses mots ou encore une maladie neurodégénérative.

Pour aller plus loin : les lectures incontournables

Et pour aller plus loin, nous vous invitons à lire les livres incontournables dans le domaine soit :

  • Conduite du bilan neuropsychologique chez l’enfant de Michèle Mazeau et Hervé Glasel aux Editions Elsevier Masson (2017).
  • L’Homme qui prenait sa femme pour un chapeau de Oliver Sacks aux Editions Points (2014).
  • Neuropsychologie de la mémoire de Jean-Pierre Rossi aux Editions De Boeck Sup (2018).
  • Neuropsychologie de Roger Gil aux Editions Elsevier Masson (2018).
  • Neuropsychologie du vieillissement normal et pathologique de Kathy Dujardin, Patrick Lemaire aux Editions Elsevier Masson (2008).
  • Neuropsychologie et troubles des apprentissages chez l’enfant : Les Dys au sein des troubles du neurodéveloppement de Michèle Mazeau, Alain Pouhet et Emmanuelle Ploix-Maes aux Editions Elsevier Masson (2021).
  • 11 grandes notions de neuropsychologie clinique de Sébastien Montel aux Editions Dunod (2016).

Alors n’attendez pas et face à un trouble de la mémoire soudain, un trouble de l’attention, des difficultés à trouver vos mots ou tous autres dysfonctionnements cognitifs inhabituels, ne restez plus seuls ! Une solution vous attend !

N’hésitez plus et prenez rendez-vous dès à présent avec un neuropsychologue clinicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *