code deontologie psychologue

Le code de déontologie des psychologues

Vous avez quelques appréhensions à consulter un psychologue? Vous avez peur notamment, que vos échanges ne soient pas tenus secrets? Saviez-vous que les psychologues diplômés adhèrent à un code de déontologie?

Qu’est-ce que le code de déontologie des psychologues?

Le code de déontologie adopté en 1996 est un ensemble de règles destinées à ces professionnels de la santé mentale. L’objectif de ce code est de garantir le respect du patient dans sa dimension psychique. Le code de déontologie s’applique à toutes les personnes ayant le titre de psychologue, c’est-à-dire toutes celles ayant validé 5 ans d’études dans ce domaine.

Ainsi, le code de déontologie concerne les psychologues:

  • consultant dans une structure publique (hôpital, CMP…),
  • consultant en cabinet,
  • consultant en ligne,
  • proposant une psychanalyse,
  • adeptes des thérapies brèves,
  • aux chercheurs et enseignants en psychologie

Les principes généraux

→ Le respect des droits de la personne

Cela implique notamment l’autonomie, la liberté de choisir son thérapeute et le secret professionnel.

→ La compétence

Cette compétence est fondée sur la formation initiale et sur la formation professionnelle. Le thérapeute doit avoir conscience de ses limites et diriger le patient vers un confrère ou un autre spécialiste, si nécessaire.

→ La responsabilité professionnelle et l’autonomie

Le psychologue assume ses choix et ses méthodes thérapeutiques. Il a le droit d’exercer plusieurs missions (psychologue salarié en CMP et psychologue clinicien libéral, par exemple). Mais, il lui appartient alors de bien distinguer ses missions.

→ La rigueur

Le psychologue doit pouvoir justifier ses choix thérapeutiques et en connaitre les limites.

→ L’intégrité et la probité

Le psychologue ne doit pas exploiter la relation avec le patient à des fins personnelles ou à des fins idéologiques.

→ Le respect du but déterminé

Lors de la première séance, le psychologue fixe avec son patient les objectifs de la thérapie. Les moyens thérapeutiques mis en œuvre doivent répondre à ces objectifs.

Code de déontologie des psychologues et secret professionnel

Le code de déontologie des psys pose le principe du secret professionnel. Ce secret s’applique à l’ensemble des informations auxquelles le praticien a accès, dans l’exercice de son activité. Le secret de la consultation est garanti, par ailleurs, par le code civil, qui prône le respect du droit à la vie privée (article 9). De plus, l’article 226-1 du code pénal punit de 45000 € d’amende et d’1 an de prison le fait de porter volontairement atteinte à l’intimité de la vie privé d’un tiers.

Les dérogations prévues à la règle du secret professionnel

Le secret professionnel des psychologues n’est pas un principe absolu. Le thérapeute a la possibilité de se délier du secret, pour révéler une situation de maltraitance sur mineur ou sur personne dépendante. Renoncer au secret professionnel est même obligatoire, afin d’empêcher la production d’un fait criminel. Et si un crime ou un délit a été commis, le psychologue fonctionnaire est tenu de le dénoncer.

Quelle est la valeur du code de déontologie des psychologues ?

Le code de déontologie des psychologues n’a pas une valeur légale, contrairement au code de déontologie des avocats ou des médecins. Mais, les principales associations représentatives de psychologues ont adhéré à ce code.

Le psychologue et la loi informatiques et libertés

Tout examen psychologique produisant un écrit doit respecter les règles fixées par la loi informatiques et libertés:

  • la consultation ne peut se faire sans l’accord du patient ou de son représentant légal, si celui-ci est mineur,
  • le patient dispose d’un droit d’accès et de rectification,
  • le document doit être archivé, de manière à assurer la confidentialité des données.

Comment consulter le code de déontologie des psys ?

Plusieurs sites mettent en ligne le code de déontologie des psychologues le rendant ainsi accessible aux professionnels et aux patients. C’est le cas, par exemple, du site du syndicat national des psychologues, psychologues.org.

Important : les publications dans le domaine de la psychologie doivent respecter les normes APA (American Psychological Association). Ces normes ne visent pas la protection du patient mais visent à uniformiser les règles éditoriales, comme la présentation des références bibliographiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *